Les Parcs nationaux en Côte d'Ivoire

Giraffes
Mare aux Hippopotammes

La côte d’ivoire dispose de plusieurs aires protégées reparties sur l’ensemble du territoire. La faune et la flore ivoirienne présente une richesse particulière avec de nombreuses espèces animales et végétales uniques.

Le Parc National de la Comoé

Le parc national

Situé à Bouna, près de 570 km d’Abidjan, le parc national de la Comoé fut créé en 1968 comme réserve faunique (« Réserve de Bouna ») et devint ensuite parc national. Il couvre une superficie de 1 150 000 ha et il est aujourd’hui l’un des plus anciens et l’un des plus importants parcs de la Côte d’Ivoire. Avec 500 km de pistes carrosables, la faune est constituée : des Éléphants, Buffles, Cobe de Buffons, Lions, Hippopotames, Cynocéphales, plusieurs variétés d’oiseaux et de bien d’autres espèces animales et végétales.

Le Parc National d'Azagny

Parc national d'Azagny

Situé à 100 km d’Abidjan, le parc national d’Azagny fut créé en 1981 et il s’étend sur une superficie de 19 400 ha. Entouré à près de 60 % d’eau, la flore est constituée essentiellement de savane marécageuse. Le parc national abrite des éléphants, des Potamochères, des Buffles, des Singes (Îles aux Chimpanzés), plusieurs espèces d’oiseaux, et bien d’autres espèces.

Le Parc National d'Abokonamekro

Parc national

Situé à 60 km de Yamoussoukro, le parc National d’Abokonamékro fut créé en 1986 et il s’étend sur une superficie de 21 000 ha. On peut y découvrir des Eléphants, des Buffles, des Cobs de Buffons, des Rhinocéros, des Girafes plusieurs espèces d’oiseaux et bien d’autres animaux que nos guides se chargeront de vous faire découvrir.

Le Parc National du Banco

Parc national du Banco

En plein cœur d’Abidjan, le parc national du Banco fut créé en 1953 et il s’étend sur une superficie de près de 3000 ha. Le parc national du Banco est un exemple de forêt primaire avec des espèces animales et végétales rares. Le parc national du Banco abrite principalement plusieurs espèces de primates et d’oiseaux.

Le parc National des Iles Ehotilés

Parc national des iles Ehotilés

Situé dans la partie sud-est du pays non loin d’Assinie, le parc marin fut créé en 1974, il s’étend sur une superficie totale de 500 ha et est constitué d’un ensemble de 6 îles. La faune du parc est diversifiée. En effet, la mangrove crée un système nutritif indispensable pour la reproduction de nombreuses espèces tant aquatiques qu’aviennes. Comme toutes les zones humides côtières, le Parc National des Iles Ehotilé abrite une avifaune remarquable. Il a été dénombré 128 espèces d’oiseaux réparties en 35 familles. Ce sont, pour la plupart, des espèces aquatiques auxquelles s’ajoutent en saison sèche des espèces migratrices. Le parc abrite aussi des mammifères 

spécifiques à la forêt tels que les céphalophes, les potamochères et les rongeurs. Outre ces animaux, le parc abrite deux espèces qui lui confèrent son originalité : les chauves-souris et les lamantins.

Le parc National de la Marahoué

Parc national de la Marahoué

Situe au centre – ouest du pays dans la région de bouaflé, le parc national de la Marahoué fut créé en 1956 comme réserve de faune et fut érigé en parc national en 1968. Il s’étend sur une superficie de 101 000 ha. Le parc national de la Marahoué est parfaitement aménagé pour accueillir les visiteurs et il offre un environnement de qualité. Doté de plusieurs miradors, le parc abrite des crocodiles, des Buffles, des hippopotames, des éléphants, des Bongos, des Buffles, des Cynocéphales et bien d’autres animaux que vous aurez l’occasion de découvrir.

Le parc du Mont Peko

Parc national du Mont Peko

Situé dans la partie occidentale (Ouest) de la Côte d’Ivoire plus précisément dans la région de Guémon, le Parc national du mont Péko fut créé 1968, et il s’étend sur une superficie de 34 000 hectares. Le Mont peko culmine à une altitude de 1000 m. Le parc du mont Peko est doté d’une flore et d’une faune importante et variés. Il est entre autres composé d’Éléphants, de Panthères, de Buffles, de Céphalophes, de Singes.

Le parc National du Mont Sangbe

parc National du Mont Sangbe

Situé dans la partie occidentale (Ouest) du pays non loin de Biankouma, le Parc national du Mont Sangbé fut créé en 1976 et il couvre une superficie de 95 000 hectares. Le parc national du Mont Sangbé dispose d’une faune exceptionnelle, riche et diversifiée, composée entre autres des espèces rares. Il abrite des éléphants, des buffles, des léopards, des bubales, des cobes de Buffon, des hippopotames, des guib harnachés, des ourébis, des antilopes, des singes et bien d’autres. Le parc national est situé en zone montagneuse avec 14 sommets culminants à plus de 1 000 m avec un paysage magnifique à couper le souffle.

Le Parc National de Tai

Parc National de Tai

Situé dans la partie Sud-Ouest du pays, le Parc National de TAI fut créé en 1973, il s’étend sur une superficie de 350 000 ha et il tire son nom de la ville de TAI. Le parc national de Tai est inscrit depuis 1978 comme réserve de la Biosphère et il est classé depuis 1981 comme Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Avec près de 140 espèces de mammifères dont 12 endémiques, 240 espèces d’oiseaux et de nombreuses espèces d’insectes, 1800 espèces végétales dont 138 endémiques, ce parc est doté d’une flore et d’une faune extraordinaires. Il abrite entre autres des hippopotames pygmées, des éléphants, des colobes rouges, des buffles 

de forêts et une grande diversité de primates.

Les réserves naturelles

Reserves naturelles

En plus des parcs nationaux, la Côte d’Ivoire dispose également de plusieurs réserves fauniques, de plusieurs zones cynégétiques ou zones de chasse et des jardins zoologiques dans lesquels bon nombre d’espèces animales et végétales sont représentées. Vous découvrirez la splendide faune et flore ivoirienne.