Restauration & Boissons

Alimentation

Le Foutou
Le Foutou

La cuisine ivoirienne est l’une des plus variées d’Afrique de l’Ouest. Chaque grand groupe ethnique du pays à ses spécialités culinaires locales. La sauce occupe une place importante dans la cuisine ivoirienne: il y a différentes sauces telles que la sauce claire, la sauce graine, la sauce feuille, la sauce arachide, la sauce aubergine et bien d’autres sauces.

Quelques plats délicieux de la cuisine ivoirienne

La cuisine ivoirienne est diversifiée avec de bons plats originaux très riches et appréciés qui varient selon les régions.

La sauce graine

La sauce graine

Dans la région Ouest de la Côte d’Ivoire, la sauce graine est l’une des sauces les plus populaires et est très appréciée par les populations locales et les visiteurs. Faite à base du jus jaune extrait de la noix de palmier avec du gibier, de l’escargot, du poisson ou de la viande de bœuf, elle est accompagnée du riz, du placali, le foutou et toutes ses dérivées. La sauce graine est également consommée dans plusieurs autres pays tels que la Guinée, le Nigeria, le Ghana etc.

Le foutou

Le Foutou de Banane

Le foutou est très apprécié par le peuple Akan. Le foutou se cuisine sous plusieurs variations et à base de plusieurs tubercules. Il y a le foutou de manioc, le foutou d’igname, le foutou de banane et le foutou de taro. Le foutou se présente sous une forme pilée qui donne une boule compacte qui se consomme dans presque toutes les régions ivoiriennes, même si le peuple Akan en fait sa spécialité. Il se mange avec plusieurs sauces dont les plus communes sont la sauce graine, la sauce arachide, la sauce gombo et les différentes sauces feuilles.

L’alloco

l'Alloco en Côte d'ivoire

L’alloco est un plat incontournable en Côte d’Ivoire qui se cuisine à base de banane plantain bien mûre découpée en petites tranches qui sont ensuite frites et salées. L’alloco est très apprécié par les populations locales et les visiteurs.

Le tôh ou kabato

Toh-à-la-sauce-gombo

Le tôh est un met originaire du nord de la Côte d’Ivoire, il est fait à base de la farine de maïs et il se présente sous forme de pâte bien épaisse jaune, parfois blanche, dépendamment de la céréale utilisée. Ainsi peut-on avoir du tôh de sorgho, de mil ou encore de riz. Dans cette partie du pays, on ne fait pas un pas sans le Tôh kabato. Il est consommé à presque toutes les occasions, lors des cérémonies de mariage, funéraires, naissances etc. Ce met est également consommé dans plusieurs autres pays africains, notamment le Burkina Faso, la Guinée, le Mali et dans bien d’autres pays. Il s’accompagne généralement de différents types de sauces à base de feuilles, de tomates ou de gombos.

L’Attiéke

l'Attieke

Fait à base de manioc, l’Attiéké est un plat des peuples du sud de la Côte d’Ivoire qui était au départ consommé juste dans cette région. Au fil de temps, il s’est nationalisé et il est devenu l’un des plats préféré de la population ivoirienne. L’Attiéké est consommé quotidiennement et il est généralement accompagné de sauce faite à base de gombo frais ou de différents types de sauces feuilles et de toutes sortes de viandes ou de poissons.

La sauce N’tro

La sauce-Ntro

La sauce N’tro fait l’unanimité dans certaines régions du pays. C’est une spécialité dont seuls les peuples du sud possèdent le secret. Concocté avec un mélange de gombo frais et d’aubergine, le N’tro s’accompagne du foutou ou le placali. Ce plat est consommé lors des festivités spéciales.

Le kedjenou

Le Kedjenou de Poulet

Le kedjenou est une recette de ragout de viande de brousse (gibier : biche, agouti) ou de poulet, de l’Afrique de l’ouest et plus particulièrement du centre de la Côte d’Ivoire. Il existe plusieurs variantes de cette recette. La recette traditionnelle se fait dans un récipient en terre cuite appelé canari posé sur un feu de bois. La viande doit être coupée en morceaux et disposée dans le plat avec les oignons émincés, de grosses tomates débarrassées de leurs graines et concassées. La sauce est aromatisée avec du sel, du gingembre frais râpé et des feuilles aromatiques. Une gastronomie locale empreinte de diversité culturelle et témoigne de la richesse de notre terre. 

D’ailleurs la cuisine ivoirienne est réputée en Afrique de l’Ouest comme une des plus diversifiées.

  • Ne consommez que des aliments bien cuits et servis chauds.
  • Évitez les aliments des vendeurs ambulants.
  • Fruits et légumes doivent être bien lavés et pelés avant la consommation.

Les boissons

Boissons
Boissons

L’eau minérale et les boissons gazeuses sont disponibles presque partout en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire dispose d’une grande sélection de limonades et de bières délicieuses. Les boissons locales à l’instar du Jus de bissap, du jus de tamarin, du jus de gingembre, du bandji, du koutoukou etc. sont très appréciées par les populations locales et les visiteurs. Les amoureux de la bonne bière ne seront pas déçus.

  • Évitez de boire de l’eau du robinet ou des puits, ne buvez que de l’eau minérale ou de l’eau distillée.
  • Buvez seulement du lait pasteurisé.
  • Consommez seulement des glaçons à base d’eau minérale