Attractions du Gontougo et ses environs

Mosquée de sorobango
Mosquée de sorobango

La Région du Gontougo est située dans la partie nord-est de la Côte d’Ivoire, elle constitue avec la Région du Boukani, le District du Zanzan. La région du Gontougo est limitée au Nord par la région de Bounkani, à l’ouest par les régions du Hambol et de l’Iffou, au sud par la région de l’Indenie-Djuablin, à l’est par la République du Ghana. Région cosmopolite, le Gontougo compte plus de 550 000 habitants (2014), les habitants historiques de la région sont les Koulangos, qui seront rejoints au fil du temps par les Abrons, les Gbin, les Nafana, les Dêga, les Lobi et bien d’autres.

Le parc national de la Comoé

Le parc national

Situé à Bouna, près de 570 km d’Abidjan, le parc national de la Comoé fut créé en 1968 comme réserve faunique (« Réserve de Bouna ») et devint ensuite parc national. Il couvre une superficie de 1.150.000 ha et il est aujourd’hui l’un des plus anciens et l’un des plus importants parcs de la Côte d’Ivoire. Avec 500 km de pistes carrossables, la faune est constituée: des Éléphants, Buffles, Cobe de Buffons, Lions, Hippopotames, Cynocéphales, plusieurs variétés d’oiseaux et de bien d’autres espèces animales et végétales.

La maison de Samory Toure

La case de Samory Touré

Pendant l’expansion de son empire dans les années 1800, Samory Toure s’était fait construire une résidence au nord-est de la Côte d’Ivoire, à Bondoukou. Les ruines de ce « bunker » à l’ancienne sont encore perceptibles et constituent un lieu touristique important dans la capitale du Gontougo. Le bâtiment à deux niveaux fut élevé sur une superficie d’environ 45 m² et d’une hauteur d’environ 10 mètres, l’édifice imposant pour l’époque contient de nombreuses pièces.

La première case de Bondoukou

La première case de Bondoukou

La première maison de Bondoukou à l’architecture traditionnelle a donné naissance à la ville de Bondoukou. Avec sa petite taille, au milieu de grandes bâtisses, elle n’a rien perdu de son caractère traditionnel et elle représente le symbole vivant du passé historique de la région.

La danse kroubi

La danse Kroubi

La danse Kroubi est une célèbre danse traditionnelle des régions de Bondoukou et de Bouna. Vêtues d’habits d’apparat, des filles de cinq à 18 ans, perchées à une hauteur de près de trois mètres sur des poutres, tiennent pour la plupart des queues de cheval qu’elles balancent de façon synchronisée au rythme d’un son musical bien orchestré. Guidées par des femmes plus âgées, elles se trémoussent attirant ainsi l’attention des curieux impressionnés par la cadence des pas de cette merveilleuse danse.

La mosquée du 17ème siècle de Sorobango

Mosquée de sorobango

Mosquée à l’architecture traditionnelle construit au 17eme siècle.

Le musée des arts et traditions de Bondoukou

Le musée de Bondoukou

Ce qui est aujourd’hui le musée des arts et traditions fut en effet le 1er marché de Bondoukou. L’édifice s’impose de par son emplacement. Point de croisement des 4 principales artères de la ville. Pour son architecture “unique”, le musée des arts et traditions de Bondoukou est classé monument historique par l’Etat. Avec ses 4 entrées correspondant aux 4 points cardinaux le musée de la paix se veut être l’identité de la ville de Bondoukou.

Les tisserands de Kanguélé

Tisserands

Situé au nord-est de Bondoukou, Kanguélé est un village habité par les Koulango et les Abron. Ces derniers ont une longue tradition de tissage et une trentaine de tisserands individuels produisent chaque jour des pagnes traditionnels.

Les artisans de Bondoukou

Les artisans de Bondoukou

C’est un lieu de fabrication d’objets divers de l’artisanat. Ces artisans sont capables de reproduire plusieurs objets à partir du bois.

La case de Binger

la Maison de Binger

L’explorateur Binger parti d’Assinie en 1888, est hébergé, par Moustapha Ouattara marchand d’esclaves dans cette case.

Les potières de Motiamo

Les potières de Motiamo

Le village Motiamo est situé à 7 km de Bondoukou. Dans ce village, l’activité principale génératrice de revenus est la poterie. L’art potier est très ancien et se transmet de génération en génération.