Attractions du Sud-Comoé et ses environs

belles plages
belles plages

Située dans la partie sud-est du pays et plus précisément dans le district de la Comoé la région de Sud-Comoé a pour chef-lieu Aboisso et s’étend sur une superficie de 7 278 km². Avec une population estimée à 656 150 habitants (2010) elle regroupe les villes d’Aboisso, d’Adiaké, d’Ayamé, du Grand-Bassam, de Bonoua, de Tiapoum et de Maféré. L’économie de la région du Sud-Comoé est très diversifiée et elle repose en partie sur l’agriculture (cacao, café, hévéa, palmier à huile, ananas, le manioc. etc.), sur l’exploitation minière, l’exploitation hydro-électrique, la pêche, l’élevage et le transport. La région du Sud-Comoé dispose d’un potentiel touristique énorme qui offre un espace propice et idéal dans lequel on peut vivre toutes les formes de tourisme, en l’occurrence le tourisme balnéaire, le tourisme culturel, l’écotourisme et les randonnées pédestres. Cette région est majoritairement peuplée des Agnis Sanwi, des Abouré, des Nzima kotoko, des Attié, des Mbatto, des Abidji, des Abbey, des Krobou et de bien d’autres groupements. Ils sont presque tous issus du groupe Akan et cohabitent en parfaite harmonie.

Grand Bassam

Plages de la Côte d'Ivoire

Grand Bassam est une ville historique et une ancienne capitale de la Côte d’Ivoire (1893-1900). Située à 43 kilomètres à l’est d’Abidjan, Grand-Bassam est une des cités ivoiriennes dotée d’un patrimoine colonial exceptionnel, son musée national du costume et ses nombreux centres artisanaux. Situés à la proximité de la ville de Grand-Bassam avec l’océan Atlantique qui leur confère une façade maritime avec des plages magnifiques et exceptionnelles. Les plages de Grand-Bassam sont incontournables pour les visiteurs de la Côte d’Ivoire. Elles attirent chaque weekend des centaines de visiteurs fans des sports nautiques, de la pêche, des baignades, de

 la relaxation, du bain de soleil, de la natation, des balades sur la plage, des piques niques etc.

Musée National du costume - Grand Bassam

Grand-Bassam-Musee national des Costumes

Créé en 1981, le musée national du costume est chargé de la conservation des collections nationales des costumes, de l’organisation, du développement et de toutes recherches concernant l’art vestimentaire en Côte d’Ivoire. Ce musée abrite une importante collection de costumes traditionnels de toutes les régions de la Côte d’Ivoire. La collection est constituée de costumes, de parures diverses, des maquettes d’habitats traditionnels, masques danseurs et en taille réelle, des photographies ethnologiques et coloniales, des publications et autres documents écrits. Environ 786 pièces et des maquettes d’habitats traditionnels.

La statue de la liberté de Grand Bassam

Statut de la Liberté

Un monument est dédié à la marche des femmes du 24 décembre 1949. À la suite de l’incarcération de leurs époux la même année, elles décidèrent de marcher sur Grand Bassam pour obtenir leur libération et pour se soulever contre le colonialisme. Le 24 décembre 1949, elles se sont dirigées vers Grand Bassam en empruntant l’actuel pont de la victoire. Elles avaient pour objectif de rallier la prison civile située à quelques mètres à l’est de ce pont. Malheureusement, elles ont été arrêtées par les autorités coloniales, puis brutalisées avant d’être tuées. Leurs époux n’ont pas été libérés, certes, mais le courage de ces femmes est à saluer. En mémoire de cet

 événement tragique, le pont de la victoire a été construit pour saluer leur soulèvement.

La fête de l’Abissa à grand Bassam

Fête de l'Abissa

La fête de l’Abissa est une fête populaire de la ville balnéaire de Grand Bassam et est l’identité culturelle du peuple N’Zima. Cette fête traditionnelle et culturelle est célébrée chaque année à la fin du mois d’octobre par la communauté N’Zima et symbolise les concepts de démocratie et de justice sociale. La fête de l’Abissa rassemble des milliers de spectateurs et touristes. C’est une occasion de retrouvailles entre les fils et filles de la région, composée de sept tribus du clan N’Zima.

Le popo carnaval de Bonoua

Popo carnaval de Bonoua

Le popo carnaval de Bonoua est une manifestation culturelle célébrée chaque année dans la ville de Bonoua (50 km à l’Est d’Abidjan). Le « Popo Carnaval » se tient tous les ans en fin mars et début avril. Ce grand rendez-vous culturel est bien apprécié de la population locale et des visiteurs de la région du Sud-Comoé.

Assinie et de ses belles plages

Plage d'Assinie

Assinie est une localité du sud-est de la Côte d’Ivoire qui appartient au département d’Adiaké et qui se situe à environ 80 km d’Abidjan. Assinie fait partie des incontournables à visiter en Côte d’Ivoire. Les berges ensoleillées d’Assinie offrent un spectacle merveilleux et unique en son genre. Ce site est un paradis pour les amateurs des sports nautiques (jetski, bouée tractée, Kayak/canoë etc..). Les visiteurs peuvent se balader tout le long des plages, prendre un bain de soleil, se baigner dans l’océan avec des vagues époustouflantes, faire des pique-niques, se prélasser à l’ombre des grands cocotiers le long des plages merveilleuses d’Assinie Mafia et d’Assouindé.

Le musée d’Assinie Mafia

Musee d'assinie Mafia

Situé dans le village de Mafia, le musée “ANIABA” d’Assinie constitue un lieu de pèlerinage pour les amateurs du tourisme culturel. Ce musée est doté d’un patrimoine culturel hors pair et vous permettra de vous immerger dans la culture N’Zima. Le musée présente de nombreuses reliques du passé, ainsi que des costumes, des parures, des objets traditionnels. Un guide Professionnel vous accompagnera dans cette merveilleuse aventure culturelle.

Le parc zoologique de “CROCODILE DIPI”

parc zoologique de DIPI

Créé en 1986 par Pierre DUPUY et s’étendant sur une superficie de 7 000 m², le parc zoologique DIPI est l’une des attractions majeures de la région du Sud-Comoé. Ce parc abrite des crocodiles, des reptiles, des sauriens, des oiseaux, des autruches, des biches, des poissons en aquarium, des singes et bien d’autres espèces animales. Une visite vous permettra de découvrir un espace dédié à la protection d’espèces animales en tous genres.

Le parc marin des Iles Ehotilés

Parc national des iles Ehotilés

Situé dans la partie Sud -Est du pays non loin d’Assinie, le parc marin fut créé en 1974, il s’étend sur une superficie totale de 500 ha et est constitué d’un ensemble de 6 îles. La faune du parc est diversifiée. En effet, la mangrove crée un système nutritif indispensable pour la reproduction de nombreuses espèces tant aquatiques qu’aviennes. Comme toutes les zones humides côtières, le Parc National des Iles Ehotilé abrite une avifaune remarquable. Il a été dénombré 128 espèces d’oiseaux réparties en 35 familles. Ce sont, pour la plupart, des espèces aquatiques auxquelles s’ajoutent en saison sèche des espèces migratrices. Le parc abrite aussi des mammifères 

spécifiques à la forêt tels que les céphalophes, les potamochères et les rongeurs. Outre ces animaux, le parc abrite deux espèces qui lui confèrent son originalité : les chauves-souris et les lamantins.